Prendre un rendez-vous
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Nouvelle

BCH Solutions collectives

UNE ENTREPRISE EN SANTÉ

Si pour être profitable, une entreprise doit d’abord être en bonne santé, il doit en être de même pour les employés qui la composent. En effet, des employés qui affichent une bonne santé physique et mentale auront tendance à mieux performer dans le cadre de leurs fonctions professionnelles et donc à moins s’absenter. Sachant qu’en 2016, Statistiques Canada estimait la moyenne annuelle de journées d’absence d’un employé à 12 et que de ce nombre, 10 étaient pour cause de maladies ou d’invalidité, il devient de plus en plus pressant d’agir. Un tel taux d’absence deviendra vite très coûteux pour les employeurs québécois qui devront ainsi se résoudre à fonction- ner à équipe réduite. Heureusement, il est encore temps de renverser la vapeur et de s’investir dans la santé des employés. Une belle façon de contrer l’absentéisme tout en misant sur une équipe de travail efficace et en santé.
Une nouvelle tendance se dessine depuis quelques années sur le marché du travail voulant que les employés d’expérience, et donc plus âgés reviennent en force occuper un emploi de façon partielle ou à temps plein. Le profil type de l’employé est donc en train d’être complètement revu, affectant au passage la liste des maladies chroniques présentes en entreprises. Parmi les plus connues, le diabète de type 2, l’hypertension, les maladies cardiorespiratoires et la dépression sont souvent la raison d’une période d’absence prolongée d’un individu. L’obésité est également un facteur qui arrive en tête de liste quand on parle de santé. Toute la société doit d’ail- leurs emboiter le pas pour contrer ces fléaux. L’adoption de saines habitudes de vie et l’intégration de l’activité physique au travail sont parmi les facteurs les plus aidants, quand on sait que près du quart de notre temps heb- domadaire se déroule sur notre lieu de travail. Les employés afficheront ainsi une meilleure forme et les symp- tômes des maladies chroniques seront à la baisse.
L’arrivée nouvelle des kinésiologues en entreprise est vue d’un très bon œil par les assureurs et les employeurs. Ces consultants et spécialistes de l’activité physique collaborent de plus en plus avec les entreprises afin d’im- planter un lieu de travail plus sain. La plupart du temps, ils débuteront leur mandat par une analyse du milieu de travail, leur permettant d’établir un plan santé adapté à la réalité des travailleurs et du milieu dans lequel l’en- treprise évolue. Un comité consultatif où siègeront gestionnaires et employés sera souvent formé. Ces derniers agiront à titre de décideurs pour l’entreprise, représenteront l’ensemble des équipes de travail et faciliteront l’im- plantation du plan d’action santé proposé par le kinésiologue. Sachez également que de plus en plus de régimes d’assurances collectives couvrent les consultations avec un kinésiologue dans leur offre. Un virage santé peut donc être effectué par l’employé en parallèle de celui se produisant à son travail.
Et si votre entreprise n’est pas encore tout à fait prête à faire appel aux services d’un kinésiologue de par sa taille ou ses ressources financières plus limitées, sachez que plusieurs compagnies ont emboité le pas en adoptant des actions toutes simples visant à améliorer la santé de leurs employés. Par exemple, pensez à installer au mur un babillard informatif sur la santé, les bons aliments et l’activité physique que les employés pourront consulter régulièrement. Identifiez dans l’entreprise des ambassadeurs santé qui auront
pour rôle de mettre sur pied différentes activités sportives ou visant les saines habitudes de vie. Ces personnes d’influence auront vite fait de convaincre une bonne partie de l’équipe à faire de même. Permettez des pauses sur les quarts de travail ou encore des horaires flexibles qui laisseront aux employés le loisir de pratiquer un sport comme la course à pied, le yoga, l’entraînement en salle ou encore un groupe de marche à pied en entreprise.
www.bchsc.ca

Et nul besoin d’avoir un gymnase à l’intérieur de vos bureaux. Bien que l’idée soit intéressante, si vos moyens sont plus petits, installez des supports à vélo à l’extérieur et aménagez une douche, une bonne façon d’encourager vos employés à se rendre au travail à la course ou en vélo. Finalement, encouragez l’équipe à participer à une compé- tition sportive où chacun aura l’occasion de se dépasser et de performer selon son propre niveau. Une belle façon de renforcer le sentiment d’appartenance des employés tout en favorisant une bonne hygiène de vie.
Le lien entre la santé, la performance des employés et l’absentéisme n’est désormais plus à faire. Plusieurs études confirment qu’intégrer l’activité physique en entreprise permettra aux employés d’être plus efficaces et per- formants. De nombreux moyens s’offrent à vous selon vos ressources financières et votre réalité d’entreprise. Souvenez-vous qu’une nouvelle habitude peut être longue à adopter et que chaque petite amélioration, si petite soit-elle, viendra encourager vos employés à adopter un rythme de vie plus sain.
Le lien entre la santé, la performance des employés et l’absentéisme n’est désormais plus à faire. Plusieurs études confirment qu’intégrer l’activité physique en entreprise permettra aux employés d’être plus efficaces et per- formants. De nombreux moyens s’offrent à vous selon vos ressources financières et votre réalité d’entreprise. Souvenez-vous qu’une nouvelle habitude peut être longue à adopter et que chaque petite amélioration, si petite soit-elle, viendra encourager vos employés à adopter un rythme de vie plus sain.
Louis Lamontagne Président