Prendre un rendez-vous
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Article

Le coût des soins de santé augmente plus vite que l’inflation

Les coûts des soins médicaux fournis par les employeurs augmenteront encore à un rythme plus élevé que l’inflation générale l’an prochain, selon un récent rapport d’Aon.

Les promoteurs doivent s’attendre à voir le coût de leur régimes de soins de santé progresser de 6,0 % en 2020, un taux semblable à celui de l’année dernière, mais beaucoup plus élevé que celui de l’inflation générale au pays, qui devrait atteindre 1,9 %.

Aon estime que l’élection fédérale cet automne pourrait cependant affecter la tendance en matière de coût des soins de santé, car un régime national d’assurance médicaments est à l’étude par le gouvernement actuellement en place.

« Bien qu’il n’y ait aucune certitude quant à la portée de ce programme, nous nous attendons à ce qu’il couvre certains produits pharmaceutiques à l’échelle nationale, note Greg Durant, actuaire en chef canadien d’Aon pour les solutions pour la santé. Si le gouvernement en place demeure au pouvoir, nous pourrions voir certains changements à cet égard, ce qui pourrait avoir une incidence positive sur le taux tendanciel des frais médicaux en 2021, puisque le coût des médicaments sur ordonnance est le principal facteur de coût des régimes d’assurance-maladie au Canada. »

L’incidence des maladies non transmissibles augmente

À l’échelle mondiale, les coûts des régimes d’assurance-maladie parrainés par les employeurs devraient augmenter de 8,0 % en 2020, comparativement à une croissance de 7,8 % cette année. Cette hausse est principalement attribuable à l’augmentation des prestations et à une légère hausse prévue de l’inflation générale.

Au Canada, les affections musculosquelettiques et dorsales, cardiovasculaires de santé mentale ainsi que le diabète et le cancer sont les problèmes les plus fréquents motivant les demandes de soins de santé. Les principaux facteurs de risque en matière de santé au pays sont le vieillissement de la population, l’inactivité physique, l’alimentation déficiente, le manque de sommeil et le tabagisme.

« De nombreux facteurs de risque entraînent des maladies chroniques dont les coûts médicaux à long terme rendent le traitement difficile, pouvant générer une augmentation de ces coûts à longue échéance, soutient Tim Nimmer, actuaire en chef mondial d’Aon pour les solutions pour la santé. Comme une grande partie de nos heures d’éveil sont passées à travailler, le lieu de travail devient idéal pour créer une culture plus saine et modifier les comportements. »

La suite ici: https://www.avantages.ca/sante/medicaments/le-cout-des-soins-de-sante-augmente-plus-vite-que-linflation/

FERMER
CLOSE