Prendre un rendez-vous
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Article

Assurance médicaments : les grands réclamants pèsent lourd

Les grands réclamants, même s’ils sont peu nombreux, représentent aujourd’hui plus de la moitié des coûts des régimes d’assurance médicaments au Canada, selon un rapport du gestionnaire de régimes de soins de santé HBM+.

Ainsi, le coût annuel moyen des grands réclamants dans les bases de données de HBM+ en 2019 s’élevait en moyenne à 8 306 $, soit plus de 21 fois celui des autres réclamants. Pour être considéré comme un grand réclamant par la firme, un assuré doit faire partie des 5 % de réclamants qui affichent les coûts annuels le plus élevés. Ces patients sont souvent atteints de multiples malades chroniques traitées au moyen de médicaments de spécialité ou biologiques.

Les grands réclamants cumulaient en moyenne 66 réclamations en 2019, comparativement à 9 réclamations pour le reste des réclamants. De 2015 à 2019, le nombre de réclamants cumulant un coût de traitement annuel de moins de 100 $ a augmenté de 10 %, alors que le nombre de réclamants pour qui le coût de traitement annuel était de plus de 30 000 $ a bondi de 50 %.

Cette concentration de plus en plus élevée des coûts semble en effet prendre de l’ampleur, note le rapport. En 2019, les grands réclamants constituaient 52,7 % des coûts totaux de médicaments, par rapport à 50,7 % en 2017.

Selon HBM+, une grande partie de cette hausse est attribuable à l’arrivée de nouveaux médicaments de spécialité pour diverses maladies, dont la sclérose en plaques, le cancer et la fibrose kystique.

1 % des réclamants, 25 % des coûts

Entre 2018 et 2019, le nombre de réclamants qui ont pris un médicament de spécialité a crû de 11,2 %. La majeure partie de cette hausse (94 %) est attribuable aux réclamants qui consomment des médicaments de spécialité dont le prix oscille entre 10 000 $ et 49 999 $. Le nombre de réclamants qui prennent des médicaments coûtant en 50 000 $ et 99 999 $ a toutefois diminué entre 2015 et 2019, principalement en raison de la baisse de la demande pour les traitements pour l’hépatite C.

Quoi qu’il en soit, les dépenses en médicaments de spécialité ont augmenté de 13,9 % de 2018 à 2019, soit le double de l’augmentation des autres médicaments (6,1 %). Bien que seulement 0,9 % de tous les réclamants aient utilisé un médicament de spécialité en 2019, les dépenses pour ce type de médicaments représentaient 25,5 % du coût total des médicaments.

« Voilà qui confirme l’importance de mettre en œuvre des stratégies efficaces relatives aux régimes de remboursement des médicaments, afin de gérer la croissance des coûts dans cette catégorie. Puisque les médicaments biologiques représentent la plus grande partie des dépenses en produits de spécialité, il y a fort à parier que la gestion de cette catégorie aura la plus grande incidence », peut-on lire dans le rapport.

HBM+ remarque également une hausse de l’utilisation des médicaments biosimilaires au Canada, bien que leur part de marché demeure très faible. En fait, à peine 0,9 % des dépenses totales de médicaments au pays proviennent des biosimilaires.

La suite ici: https://www.avantages.ca/sante/medicaments/assurance-medicaments-les-grands-reclamants-pesent-lourd/

FERMER
CLOSE