Prendre un rendez-vous
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Nouvelle

Cinq mesures que les détaillants doivent adopter pour conquérir le consommateur de demain pendant et après la période des Fêtes

Prendre des mesures audacieuses dès maintenant permettra aux détaillants canadiens de prospérer dans le futur monde de la consommation.

Pour les détaillants canadiens, la période des Fêtes est la période la plus achalandée de l’année. En vue de répondre aux attentes des acheteurs au cours des prochaines années, les détaillants devront trouver de nouvelles façons de créer des expériences et de dégager de la valeur pour la prochaine génération de consommateurs.

 «Nous avons constaté que les consommateurs changent leur façon de magasiner, de découvrir de nouveaux produits et, finalement, d’effectuer leurs achats en raison de l’influence des nouvelles technologies, des nouveaux modèles d’affaires  et des marques innovantes, affirme Ted Salter, leader du secteur du commerce de détail et des produits de consommation d’EY Canada. Les détaillants ne peuvent plus compter sur la hausse des achats pendant les Fêtes pour prospérer dans l’avenir. Sous peu, les entreprises qui fournissent des produits et services aux consommateurs évolueront comme jamais auparavant.»

Pour conserver l’intérêt du consommateur de demain et façonner leur évolution, les détaillants doivent anticiper un éventail de scénarios probables, possibles et plausibles. Se doter d’un avantage concurrentiel dans l’avenir passe par ces cinq mesures à adopter dès maintenant :

  1. Remettre en question chaque hypothèse. Les détaillants doivent essayer diverses stratégies et concrétiser dès que possible celles qui fonctionnent, car l’évolution rapide des besoins des consommateurs peut accélérer la désuétude des produits.
  2. Choisir leur clan. Pour les consommateurs de demain, la fidélité rimera davantage avec leurs valeurs. Les détaillants doivent cibler les parties prenantes qui comptent le plus pour leur entreprise.
  3. Exploiter chaque micro-moment. Les détaillants doivent constamment essayer d’attirer les consommateurs superfluides. Ils peuvent façonner la demande en adaptant sans cesse l’offre, le lancement des produits et les prix en utilisant les données afin de personnaliser chaque expérience aux consommateurs.
  4. Remplacer la promesse de la marque par des avantages transparents. À l’heure actuelle, les détaillants tentent d’attirer les consommateurs en leur promettant un avantage unique. Toutefois, à l’avenir, ils devront produire des résultats mesurables et ne pas laisser les consommateurs s’appuyer seulement sur la confiance.
  5. Maîtriser l’écosystème. L’enjeu actuel des détaillants est d’anticiper les écosystèmes de consommation qui risquent d’apparaître, d’identifier ceux qu’ils désirent créer et déterminer leur niche dans cet écosystème. Leurs priorités doivent être axées exclusivement sur où et comment ils peuvent ajouter de la valeur.

«Il est impossible de prédire à quel rythme le secteur du commerce de détail et des produits de consommation évoluera. Toutefois, sa trajectoire est claire : les habitudes d’achat évoluent, affirme Daniel Baer, leader du secteur du commerce de détail et des produits de consommation du groupe Certification d’EY Canada. Les détaillants d’aujourd’hui peuvent éviter de répéter les mêmes erreurs d’anciens détaillants autrefois prospères qui n’ont pas su évoluer en planifiant dès maintenant pour répondre aux besoins du consommateur de demain.»

Les détaillants canadiens devraient enregistrer de solides ventes pendant la période des Fêtes, par contre, l’arrivée hâtive de l’hiver dans l’est du Canada, la grève tournante de Postes Canada, les récentes nouvelles économiques et le contexte promotionnel du commerce de détail, perturberont assurément les ventes par rapport à ce qui était prévu.

Les détaillants ne peuvent se laisser bercer par le faux sentiment de sécurité offert par le contexte de détail relativement fort des dernières années et doivent répondre à court terme aux attentes du nouveau consommateur. Les consommateurs font des achats traditionnels pendant la période des Fêtes, tels que les vêtements, les appareils électroniques, les livres et la musique. Toutefois, les méthodes utilisées pour effectuer leurs achats et l’endroit où ils le font continuent de changer : ils utilisent de plus en plus les appareils mobiles et les assistants intelligents et magasinent en ligne et auprès de sources non traditionnelles, notamment dans les marchés secondaires et directement chez les fabricants de marques grand public.

Source: Newswire